Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 23:33

 

Ceci est un essai après un changement d'interface chez Overbloog !

(Et si je n'y comprends toujours rien, je laisse tomber...)

--------------------------------------------------------

 

"Pouembout - Hier à Forêt Plate, un homme a été tué accidentellement par son compagnon de chasse. Triste histoire, bien sûr, et que je déplore, mais ces prélèvements sont indispensables à la régulation de l'espèce."

(Note 1998)

---------------------------------------------

 

"... Si tu laissais ton tracteur au garage et si tu re-attelais tes boeufs,  t'aurais p'u besoin de kanaque et on éviterait bien des guerres. [Car]... seul ton sang abreuverait tes sillons..."

(Note 1985... pendant la "guerre")

---------------------------------------

 

Chez moi, en DVD "Les bêtes du Sud sauvages"

Hushpuppy, 6 ans, vit dans le bayou avec son père. Brusquement, la nature s’emballe, la température monte, les glaciers fondent, libérant une armée d’aurochs. Avec la montée des eaux, l’irruption des aurochs et la santé de son père qui décline, Hushpuppy décide de partir à la recherche de sa mère disparue.

Cette gamine est la star inoubliable du film . (Voir la bande-annonce)

--------------------

"La municipalité lui offre un paillasson

et le prie d'essuyer ses pieds

quand il sort de chez lui "

(et mon réveil a sonné !)

--------------------

 

Au city, cette semaine "The granmaster" de Wong Kar Waï

 4/5 : Ce thème asiatique éculé n'est pas mon truc. mais de si belles images de combat dans la neige renouvelle complètement le genre.

Vraiment somptueux !

 

 

 

(Gatby le magnifique ? On n'est pas obligé d'y aller...)

---------------------------------------------------

Allah bastillions nem bi'1 Nini pôd'chi'1...

(Et toc, une fatwa !)

-------------------

... des mots récents...

Hésiter... Ex : Ce cri d'oiseau, ess'un échenilleur ou un stourne ?

Impacter : Mot nouveau par l'académie 2013. C'est aussi moche que "positionner"

Positionner... comme le chien qui tourne sur place pour déposer sa crotte.

Rehabiliter... Après avoir écouté le hit de 2012, le groupe ABBA, c'était pas si mal ...

Excommunier... les végétariens du XVIe au XIXe siècle par l'Eglise  !

Réaliser... que pendant 60 ans, j'ai confondu Claudel et Péguy !

Relire la Bible en remplaçant Yavhe par Lafleur, ça marche aussi...

Tatcher... aurait déjà privatisé 4 hauts-fourneaux de l'Enfer

parmi 135 autres mots....

 

----------------------

  Depuis 10 ans, l'urbanisation s'est abattue sur Païta comme autrefois, la corruption dans le RUMP...

Il n'y a pas si longtemps, j'habitais encore un patelin broussard qu'on traversait à cheval. A la plus grosse boutique, on trouvait des clous, des chaussettes ou un presse-orange en plastique à 350 cp. Bref... Mais tout ça était trop paisible, c'était même trop la honte, une injure au prestige municipal !... Accessoirement, il y avait aussi l'opportunité de juteux pourcentages fonciers hors taxes...  [Ca n'a pas manqué : Voir rubriques judiciaires]

Aujourd'hui, c'est fait : la grand'messe des camions et des engins est permanente. De la poussière partout dans l'air, comme du Saint Esprit au Vatican. A la place du stockyard à Nono, il y a un rond-point. Des gosses en capuche errent dans les lotissements-dortoirs et à la quincaillerie toute neuve, on ne trouve que des presse-oranges électriques... Partout dans les collines, de gros bulldozers éventrent la terre et culbutent des manguiers centenaires. Facile : Avant, broum-broum, arrière, biip-bip. [...]

Quelques badeaux perplexes se détournent sans rien dire. Parmi eux, une cliente marmonne : "Du temps où on croyait en Dieu, ça faisait moins de dégâts !"  Elle s'éloigne en trainant sa grande fille par la main, laquelle renaude, proteste, fascinée par les rugissements des engins. Sa fille est trisomique, elle a 35 ans. "C'est mon petit boulet en or..." m'avait confié sa mère un soir, tandis que son chien émergeait d'un empoisonnement de voisinage... Ouais, je m'en souviens encore. C'était un dimanche; elles étaient venu taper à ma porte avec, comme aujourd'hui, le même sourire triste et résigné...

A Païta, pas de surprise; plus aucun cheval n'apparait au coin de la rue...

(Note 2004)

 

 

Une fourmillière injectée...

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
à titre d'exemple le cri de ces deux oiseaux .... en mp3 par courriel ...
Répondre

Présentation

  • : Sagamore, le dernier des ploucs !
  • : La vie, c'est surtout les souvenirs qu'on en a. Vivre, c'est ce qui nous arrive quand on est absent, quand on est trop occupé à d'autres choses ! Donc prendre des notes, conserver des traces, trier les déchets pour pouvoir un jour m'étonner : "Mais bordel, comment suis-je donc arrivé là ?..." (Note 1991)
  • Contact

Au hasard des pages...

"L'Histoire est la science du malheur des hommes... Pas de malheurs, rien à raconter" (R. Quenaud)

"Les véritables victimes de Tchernobyl ? Elles ne sont pas encore nés."

(Un nuke3.0 allemand) :

 

« Le capitalisme est la croyance stupéfiante

selon laquelle les pires des hommes vont faire les pires choses

pour le plus grand bien de tout le monde »…

J.M.KEYNES

 

"- C'est quoi, une bonne mère ?

- Une femme que son mari va quitter" (F. Dolto)

 

"Rien n'est plus puissant qu'une idée dont l'heure est venue" ( Victor Hujo)

 

"Quelle est l'utilité d'une maison installée dans un merdier* invivable ? "

(D'après DH Thoreau qui écrivait "planète"...)

 

"Il nous faut créer une démocratie conforme aux marchés."

(A. Merkel -2011)

 

 

« Si le climat était une banque,

les pays occidentaux l'auraient déjà sauvé »

Discours d'Hugo Chávez

 

 Le Mal au nom du bien,

une des plus vieilles histoires du monde...

(Ds un bouquin...)

 

"Se réclamer d'une religion dispense-t-il de toute morale ?"

(Amin Maalouf, sur Fr. Inter)

 

"Dans une crèche,
les bébés considérés comme leaders
sont les plus gentils"
(H. Montagner)

 

 

"Quand l'eau est pure,

je lave ma tête.

Quand l'eau est trouble,

je lave mes pieds"

 (Wang Shu) 

 

"Quelle est donc cette nostalgie

qui réarme partout les monstres oubliés ?

Et ce siècle tout neuf, comment le peupler

autrement que de tous nos regrets ?"

Doris Evans

 

"Sonne les cloches qui peuvent encore sonner.

Oublies ton offrande parfaite.

Il y a une fissure en toute chose.

C'est par là que pénètre la lumière."

(Dans la dernière chanson de Léonard Cohen,)

 

 

"Le roi est nu !"

cria l'enfant.

(Hans Cristian Andersen)

  

"Que faire de sa soif, dans un pays sans eau ?

De la fierté, si toutefois le peuple en est capable"

(Henri Michaux- Poteaux d'angle) 

 

"Tu ne te conformera point

à ce monde qui t'entoure."

(Commandement mnémmonite) 

 

 

"je ne sais pas quelles armes seront utilisées

pour la troisième guerre mondiale, si elle a lieu.

Mais la quatrième se réglera à coups de massue."

(A. Einstein)

 

 

"Tout

dépend

de tout le reste." 

(Bouddha) 

 

"A la vie, on emprunte même les os"

(Pablo Neruda)

 

"Ca n'est pas radical d'essayer de sauver les derniers 5% de nos forêts.

Ce qui est radical, c'est d'en avoir coupé 95%."

(D. Mc Gwan, à Durban)

 

Partout, dans le droit des peuples,

existe le mot "pays"

Nulle part le mot "planète"

(ds un mail)

 

Assise dans le fossé,

elle mâche un brin d'herbe 

et regarde passer mes wagons de projets.

Sa manière de vivre...

le nom le plus secret de l'amour ! 

(Marie-1996)

 

"Entre être libre, ou rester calme,

il faut choisir"

(Thucydide - Ve S av JC) 

 

T'es loin d'êt' con,

mais y'a des fois où tu t'en rapproche...

(...Un ami !)

 

"Chaque mois, l'allumette se rapproche de la mèche..."

(J.Stiglitz. le triomphe de la cupidité - 2010)

 

C'était du temps où les mots

étaient du côté des choses...

 (M. Genevoix- En parlant de la guerre 14-18)


Mon métier, c'était vétérinaire,

Du moins je préfère le croire.

J’ai perdu  les enthousiasmes et les protections de mon métier,

Accessible à tout, je suis enfin libre.

  (Note - Mars 2001, à la retraite)

 

Tous les jours...

 

 

 

 

 

 

"Nous nommons notre régime Démocratie

car l’état s’y gouverne en fonction non pas d’un petit nombre,

mais de la majorité »

(Thucydide, II, 37)

 

"Ce qu'il y a d'encombrant dans la Morale,

c'est que c'est toujours la Morale des autres"

(Léo Ferré) 

 

"J'aime aller au marché

pour contempler toutes ces choses

dont je peux me passer."

(Socrate par Kornfield)

 

Certains préfèrent

le parfum de la rose à l'odeur du chou,

Ils pensent que sa soupe est meilleure...

(?)

 

 "Le bonheur ?...

Il vient souvent sonner à ta porte.

Seulement  voilà, toi t'es parti en visite,

dans tes projets, tes rêves,

tes peurs, tes illusions..."

(Marie -1998)