Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 23:00

 

 

 

 

(Encore un copier-coller de 1980)

... Personne ne savait où était ce foutu Parc de la Rivière Bleue.

On avait donc RDV chez Philippe L. qui nous conduirait pendant une visite de 2 jours, avec une chance d'entendre des cagous. Au petit matin, je ralliais une jolie maison coloniale en bois. Là, une dizaine de personnes sirotaient déjà le vrai café de l'hôtesse dans des tasses fines. Parmi eux, un spécialiste de "Lechanoromycetes" (lichens ?), un vrai cinglé de "Scincidaes" (reptiles) et un virtuose des "Péridotites à clinopyroxènes" (des caillasses ?)...

Que des types pointus !

 

- C'est à qui la Nissan blanche qui est garée devant l'portail ?...

La grosse voix d'un nouveau venu fait se retourner tout l'monde. Philippe intervient :

- Salut Pierre, qu'est-ce qui s'passe ?

- La plaque d'immatriculation de la bagnole... C'est pas le même numéro à l'arrière et à l'avant...

 Exact : le 9 et le 5 étaient inversés. Personne ne connaissait la voiture, mais tous était scié par le coup d'œil acéré de ce polytechnicien, à Nouméa depuis une semaine...

Et le gars fut comme ça pendant 2 jours : Une hypothèse scientifique, le ciel étoilé, la théorie des fractales, Pierre nous a tous corrigés ou estomaqués les uns après les autres...

 

- Eh Pierre, t'es toujours comme ça dans la vie ?... (Il conduisait très mal !)

 - Bîn... Qu'est-ce tu veux me dire là... J'comprends pas ta question ! 

 

Pas un type de série B !

Pierre, le genre de surdoué impressionnant pour le pire et le meilleur. A ne pas embarquer même un soir au coin d'un feu de bois : De retour chez les gens normaux, on se regarde tous entre australopithèques...
(Notes- Janvier 1981)
-----------------------------------------
Quel bel animal ! (En sursis...)
 
 
La ménagerie ci-dessous est celle du Zoo de Vincennes à Paris,  exactement telle que je l'ai connu quand j'avais 7-8 ans. Puis au cours d'un stage étudiant il y a ... longtemps ! (Elle est en train d'être plus "naturalisée") 
A cette époque, ce bel animal était en liberté dans la nature.
Maintenant, on ne l'imagine même plus survivre à la surface du globe. Entre temps,  85% des tigres sauvages ont été décimés pendant la même période. Et ils sont élevés en Chine dans des fermes épouvantables pour... leur peau, leurs dent et leurs os !
 
-------------------------------------------
 
  Sujet du bac 2011 : "L'homme est-il condamné à se faire des illusions sur lui-même ?"

 

Petrel de Gould au garage 2
La jeune personne, qui passe son bac 2011, peut-elle répondre à une question pareille ? Entre capote et éthylotest, gavée de pub, d'internet et d'hormones, comprend-t-elle ce qu'est une "illusion" ? L'adulte, bardé de certitudes, appréhende-t-il mieux la Réalité ?
 
Avec mes cinq générations d'aïeux, nous avons vécu dans l'illusion du "progrès". Et accessoirement, dans celle de l'intelligence humaine... avec l'espoir d'un retour sur les sacrifices sanglants du XXe S. Bilan : on a vraiment dé-con-né !...
Certes, la situation individuelle s'est améliorée. Mais p'têt pas le sens de la Réalité.
...Il se réveilla. Au contact des barreaux, il se crut encore dans sa cage. Il était sur le grill...  (... lors d'un barbecue...)
 
 Alors j'ai viré Vert "gauchiste" et anti nucléaire à fond, prêt à retourner à la bougie dans une grotte pour que des animaux, des plantes et des gens puissent survivre, et pour que nous détruisions matricules et codes-barres pour redevenir des Hommes humains, autonomes et rebelles !...
 Comme quoi se débarasser d'une illusion, c'est s'en créer une autre. Ne nous reste qu'à choisir la moins mauvaise. La Réalité est ailleurs. Savoir reconnaître le Vrai ne s'apprend pas pour le bac. C'est le boulot de toute une vie. Souvent, en vain...
 
Mais est-il vraiment nécessaire de "perdre ses illusions" ? Il est vital d'être un peu naïf : Sans illusions, pas d'art, pas de politique, pas d'amour, pas de dieu...  Et alors comment supporter la perspective du Néant, ce repère des repères ?...
 
( Juin 2011- En soignant un oiseau = 12/20. Bingo !)   
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Sagamore, le dernier des ploucs !
  • : La vie, c'est surtout les souvenirs qu'on en a. Vivre, c'est ce qui nous arrive quand on est absent, quand on est trop occupé à d'autres choses ! Donc prendre des notes, conserver des traces, trier les déchets pour pouvoir un jour m'étonner : "Mais bordel, comment suis-je donc arrivé là ?..." (Note 1991)
  • Contact

Au hasard des pages...

"L'Histoire est la science du malheur des hommes... Pas de malheurs, rien à raconter" (R. Quenaud)

"Les véritables victimes de Tchernobyl ? Elles ne sont pas encore nés."

(Un nuke3.0 allemand) :

 

« Le capitalisme est la croyance stupéfiante

selon laquelle les pires des hommes vont faire les pires choses

pour le plus grand bien de tout le monde »…

J.M.KEYNES

 

"- C'est quoi, une bonne mère ?

- Une femme que son mari va quitter" (F. Dolto)

 

"Rien n'est plus puissant qu'une idée dont l'heure est venue" ( Victor Hujo)

 

"Quelle est l'utilité d'une maison installée dans un merdier* invivable ? "

(D'après DH Thoreau qui écrivait "planète"...)

 

"Il nous faut créer une démocratie conforme aux marchés."

(A. Merkel -2011)

 

 

« Si le climat était une banque,

les pays occidentaux l'auraient déjà sauvé »

Discours d'Hugo Chávez

 

 Le Mal au nom du bien,

une des plus vieilles histoires du monde...

(Ds un bouquin...)

 

"Se réclamer d'une religion dispense-t-il de toute morale ?"

(Amin Maalouf, sur Fr. Inter)

 

"Dans une crèche,
les bébés considérés comme leaders
sont les plus gentils"
(H. Montagner)

 

 

"Quand l'eau est pure,

je lave ma tête.

Quand l'eau est trouble,

je lave mes pieds"

 (Wang Shu) 

 

"Quelle est donc cette nostalgie

qui réarme partout les monstres oubliés ?

Et ce siècle tout neuf, comment le peupler

autrement que de tous nos regrets ?"

Doris Evans

 

"Sonne les cloches qui peuvent encore sonner.

Oublies ton offrande parfaite.

Il y a une fissure en toute chose.

C'est par là que pénètre la lumière."

(Dans la dernière chanson de Léonard Cohen,)

 

 

"Le roi est nu !"

cria l'enfant.

(Hans Cristian Andersen)

  

"Que faire de sa soif, dans un pays sans eau ?

De la fierté, si toutefois le peuple en est capable"

(Henri Michaux- Poteaux d'angle) 

 

"Tu ne te conformera point

à ce monde qui t'entoure."

(Commandement mnémmonite) 

 

 

"je ne sais pas quelles armes seront utilisées

pour la troisième guerre mondiale, si elle a lieu.

Mais la quatrième se réglera à coups de massue."

(A. Einstein)

 

 

"Tout

dépend

de tout le reste." 

(Bouddha) 

 

"A la vie, on emprunte même les os"

(Pablo Neruda)

 

"Ca n'est pas radical d'essayer de sauver les derniers 5% de nos forêts.

Ce qui est radical, c'est d'en avoir coupé 95%."

(D. Mc Gwan, à Durban)

 

Partout, dans le droit des peuples,

existe le mot "pays"

Nulle part le mot "planète"

(ds un mail)

 

Assise dans le fossé,

elle mâche un brin d'herbe 

et regarde passer mes wagons de projets.

Sa manière de vivre...

le nom le plus secret de l'amour ! 

(Marie-1996)

 

"Entre être libre, ou rester calme,

il faut choisir"

(Thucydide - Ve S av JC) 

 

T'es loin d'êt' con,

mais y'a des fois où tu t'en rapproche...

(...Un ami !)

 

"Chaque mois, l'allumette se rapproche de la mèche..."

(J.Stiglitz. le triomphe de la cupidité - 2010)

 

C'était du temps où les mots

étaient du côté des choses...

 (M. Genevoix- En parlant de la guerre 14-18)


Mon métier, c'était vétérinaire,

Du moins je préfère le croire.

J’ai perdu  les enthousiasmes et les protections de mon métier,

Accessible à tout, je suis enfin libre.

  (Note - Mars 2001, à la retraite)

 

Tous les jours...

 

 

 

 

 

 

"Nous nommons notre régime Démocratie

car l’état s’y gouverne en fonction non pas d’un petit nombre,

mais de la majorité »

(Thucydide, II, 37)

 

"Ce qu'il y a d'encombrant dans la Morale,

c'est que c'est toujours la Morale des autres"

(Léo Ferré) 

 

"J'aime aller au marché

pour contempler toutes ces choses

dont je peux me passer."

(Socrate par Kornfield)

 

Certains préfèrent

le parfum de la rose à l'odeur du chou,

Ils pensent que sa soupe est meilleure...

(?)

 

 "Le bonheur ?...

Il vient souvent sonner à ta porte.

Seulement  voilà, toi t'es parti en visite,

dans tes projets, tes rêves,

tes peurs, tes illusions..."

(Marie -1998)