Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 01:00

 

 

 

J'ai voté au "Primaires des Verts", (ces gauchistes !). Autant par conviction que par curiosité technique. Sauf carambouilles, le vote électronique reste une trouvaille simple qui peut ré-animer la politique en pleine déconfiture... y compris localement : schéma minier, bétonnages et dépenses somptuaires... Ou permettre de consulter les électeurs sur des projets sympas. Une autre façon de politiquer dans l' île...

 

Aujourd'hui, nos vieux élus sont plutôt réticents. Certains en sont restés aux marchandages occultes : "Tu me votes une place au Sénat, je laisse ton drapeau sur ma boutique !"... A la stupéfaction des adhérents du RUMP ! Autrefois c'était contre des "cartons d'poulets" congelés ! 

Passons...

 

- Ouais, mais l'accès démocratique à internet n'est pas pour tous ? 

- C'est vrai. Bof ! On en reparlera dans 50 ans !... 

-------------------------------------- 

 

Z'or = Un parisien comme moi, qui a oublié de débarquer à Marseille et qui s'est réveillé au terminus = Pouembout ! Ca  lui fait un choc. Il en garde un comportement bizarre et irréversible qui fait marrer les autochtones... (ds un courrier)

 

J’ai observé que la ségrégation moqueuse sévit dans tous les pays, dans tous les milieux : parisien/provincial, blanc/noir, z’or/créole, métro/caldoche, texan/reste du monde... Pas vraiment du racisme. Juste un peu de méfiance naturelle ou d'imbécillité théâtrale (dont j'assume mon quota personnel) Mais pas de temps à perdre, sauf une fois, et par surprise ! 

 

(Mes notes à chaud, en copier-coller :) 

  ... Cet après-midi, suis passé au Poulain Ranch pour revoir Zelda. Il pleut toujours. Depuis ce matin, je suis dégoulinant et boueux.J'hésite à monter jusqu'au restau pour rendre compte de Zelda à Jocelyne. Mais envie de prendre un chocolat et me mettre un moment à l'abri. C'est là qu'inopinément, je me trouve nez à nez avec Harold, le nouveau maire de Païta :

- Comment ça va, Monsieur Sagamore ?

- Ca va bien, Monsieur l'Maire, hormis que j'bosse dans la bouillasse depuis 2 semaines, et que mon poil n’a même pas l'temps d’sécher... et bla bla. (Rire) !

- Evidemment ! En France, il ne pleut jamais pendant 2 semaines !…Les z’ors n’aiment pas beaucoup l’eau, ils préfèrent... etc..

Les témoins s’esclaffent !.

 

Répartie bêtasse, mais c’est le ton violemment sarcastique qui me laisse stupéfait ! Et d'un type qui est réputé intelligent. Ai-je blessé son intégrité officielle ? Voulait-il faire son show devant témoins ?...

Je m'éloigne pensif avec mon bol de chocolat : Avec Harold, dix-huit ans qu'on se connaît.C'est la 3eme fois qu’il m’allume gratuitement  en public ! Auparavant, j’avais cru à un lapsus. Sait-il que je sais ?*...

 

Ce  tribun rancunier, gonflé d'ambition, fut longtemps acceptable dans l'agro-pastoral calédonien. Aujourd'hui, il est membre du gouvernement local, si bien qu'aux dernières municipales, il a battu son oncle à l'estomac. Politicien rusé, il reste, selon son staff, un piètre administrateur qui ne passerait pas dans un patelin de 3000 z'ors. Ici, avec la menace de l'Indépendance, on vote pour la plus "grande gueule". Et moi aussi...
 

Quant à sa réplique de tout à l'heure… Je lis la réponse dans le chocolat chaud : A force de faire "la pluie et le beau temps" en Calédonie, il a dû prendre ma remarque pluviométrique comme une vexation personnelle...

 

Bon dieu, je viens de me brûler la gueule avec le chocolat ! Mais qu'est-ce que j'ai dit encore ?... 

(Note de route- 17 mars 1998)

 

  Ce jour-là, je me méfiais plus d'une Zelda "qui r'cule" que d'Harold au bar** !


Chacun connait l'embarras de M. Martin en métropole ou face à un politique métro de passage. Mais aussi sa redoutable forfanterie devant un public local. On se méfie du "Lafleur" caché dans Martin comme de la "gratte" dans l'poisson***. Est-ce héréditaire ? Il est devenu le président du Congrès par des alliances et des reniements qui étayent l’ambigüité du personnage...

Bof !

 

*Allusion à d'anciennes casseroles agro-crapuleuses à peine crédibles et dont j'ai perdu les preuves... Aujourd'hui, certaines d'entre elles reviennent en surface au tribunal !


** Chez les ploucs, on dit :"... franc comme un cheval qui r'cule" pour parler d'un type fourbe et dangereux...

 

***La gratte = une intoxication par le poisson qui se nourrit sur des coraux dynamités 15 ans plus tôt...

 

 

 

 

A propos de grande gueule...

   

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
<br /> Bof ! Si les baleines viennent admirer Vale, nous on va pas tarder à en respirer. T'as vu le niveau de particules industrielles de la SLN chez toi, ce soir ? 385µg/l (niveau 7)...<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> Eh! Mais c'est les baleines de chez nous! Donc elles mangent du pingouin avant de venir ici admirer la vue de Vale Inco, le monument national!<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Sagamore, le dernier des ploucs !
  • : La vie, c'est surtout les souvenirs qu'on en a. Vivre, c'est ce qui nous arrive quand on est absent, quand on est trop occupé à d'autres choses ! Donc prendre des notes, conserver des traces, trier les déchets pour pouvoir un jour m'étonner : "Mais bordel, comment suis-je donc arrivé là ?..." (Note 1991)
  • Contact

Au hasard des pages...

"L'Histoire est la science du malheur des hommes... Pas de malheurs, rien à raconter" (R. Quenaud)

"Les véritables victimes de Tchernobyl ? Elles ne sont pas encore nés."

(Un nuke3.0 allemand) :

 

« Le capitalisme est la croyance stupéfiante

selon laquelle les pires des hommes vont faire les pires choses

pour le plus grand bien de tout le monde »…

J.M.KEYNES

 

"- C'est quoi, une bonne mère ?

- Une femme que son mari va quitter" (F. Dolto)

 

"Rien n'est plus puissant qu'une idée dont l'heure est venue" ( Victor Hujo)

 

"Quelle est l'utilité d'une maison installée dans un merdier* invivable ? "

(D'après DH Thoreau qui écrivait "planète"...)

 

"Il nous faut créer une démocratie conforme aux marchés."

(A. Merkel -2011)

 

 

« Si le climat était une banque,

les pays occidentaux l'auraient déjà sauvé »

Discours d'Hugo Chávez

 

 Le Mal au nom du bien,

une des plus vieilles histoires du monde...

(Ds un bouquin...)

 

"Se réclamer d'une religion dispense-t-il de toute morale ?"

(Amin Maalouf, sur Fr. Inter)

 

"Dans une crèche,
les bébés considérés comme leaders
sont les plus gentils"
(H. Montagner)

 

 

"Quand l'eau est pure,

je lave ma tête.

Quand l'eau est trouble,

je lave mes pieds"

 (Wang Shu) 

 

"Quelle est donc cette nostalgie

qui réarme partout les monstres oubliés ?

Et ce siècle tout neuf, comment le peupler

autrement que de tous nos regrets ?"

Doris Evans

 

"Sonne les cloches qui peuvent encore sonner.

Oublies ton offrande parfaite.

Il y a une fissure en toute chose.

C'est par là que pénètre la lumière."

(Dans la dernière chanson de Léonard Cohen,)

 

 

"Le roi est nu !"

cria l'enfant.

(Hans Cristian Andersen)

  

"Que faire de sa soif, dans un pays sans eau ?

De la fierté, si toutefois le peuple en est capable"

(Henri Michaux- Poteaux d'angle) 

 

"Tu ne te conformera point

à ce monde qui t'entoure."

(Commandement mnémmonite) 

 

 

"je ne sais pas quelles armes seront utilisées

pour la troisième guerre mondiale, si elle a lieu.

Mais la quatrième se réglera à coups de massue."

(A. Einstein)

 

 

"Tout

dépend

de tout le reste." 

(Bouddha) 

 

"A la vie, on emprunte même les os"

(Pablo Neruda)

 

"Ca n'est pas radical d'essayer de sauver les derniers 5% de nos forêts.

Ce qui est radical, c'est d'en avoir coupé 95%."

(D. Mc Gwan, à Durban)

 

Partout, dans le droit des peuples,

existe le mot "pays"

Nulle part le mot "planète"

(ds un mail)

 

Assise dans le fossé,

elle mâche un brin d'herbe 

et regarde passer mes wagons de projets.

Sa manière de vivre...

le nom le plus secret de l'amour ! 

(Marie-1996)

 

"Entre être libre, ou rester calme,

il faut choisir"

(Thucydide - Ve S av JC) 

 

T'es loin d'êt' con,

mais y'a des fois où tu t'en rapproche...

(...Un ami !)

 

"Chaque mois, l'allumette se rapproche de la mèche..."

(J.Stiglitz. le triomphe de la cupidité - 2010)

 

C'était du temps où les mots

étaient du côté des choses...

 (M. Genevoix- En parlant de la guerre 14-18)


Mon métier, c'était vétérinaire,

Du moins je préfère le croire.

J’ai perdu  les enthousiasmes et les protections de mon métier,

Accessible à tout, je suis enfin libre.

  (Note - Mars 2001, à la retraite)

 

Tous les jours...

 

 

 

 

 

 

"Nous nommons notre régime Démocratie

car l’état s’y gouverne en fonction non pas d’un petit nombre,

mais de la majorité »

(Thucydide, II, 37)

 

"Ce qu'il y a d'encombrant dans la Morale,

c'est que c'est toujours la Morale des autres"

(Léo Ferré) 

 

"J'aime aller au marché

pour contempler toutes ces choses

dont je peux me passer."

(Socrate par Kornfield)

 

Certains préfèrent

le parfum de la rose à l'odeur du chou,

Ils pensent que sa soupe est meilleure...

(?)

 

 "Le bonheur ?...

Il vient souvent sonner à ta porte.

Seulement  voilà, toi t'es parti en visite,

dans tes projets, tes rêves,

tes peurs, tes illusions..."

(Marie -1998)