Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 22:00

 

 

Ca fait des heures, des jours & des semaines que le système Internet local fonctionne en pointillés ou pas du tout...

 

... mais qu'il coûte toujours aussi cher, sans notre avis. Et malgré le 2eme de l'OPT en tôle ! 
Euh... Pas Harold ?...
 

 

Et maintenant, on veut nous refiler la 3G = un portable à 80.000cp (+ les frais qui vont avec) pour entendre :

- Allô, t'es où ??... Ou pour regarder E. Nouar ! 

 

(Aussi absurde que cette histoire de drapeau ou la promesse d'une vie moins chère ! Passons...)

 

  Ohé, les grandes gueules ! C'est p'têt le moment de l'ouvrir...

 

Et revoilà nos "affairistes" pourris aux manettes (sans notre avis) et la vente des pétoires libérée (sans notre avis) On doit pouvoir compacter ces deux informations nouvelles. Et les utiliser réciproquement pour remettre l'actualité en ordre*... sans leurs avis !

 

Non mais...



*Ne me faîtes pas dire ce que je n'ai pas écrit ou pensé trop fort... C'est pas Facebook ici !

... et maintenant, je vais m'assoir devant mon mur en silence, le temps nécessaire à calmer la rogne d'avoir perdu13 video via l'OPT puis Over-blog... Et bla bla... 

 

 

Partager cet article
Repost0
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 00:00

 

 

 

 

 

Si il pleut tout le week-end, je vous présente "Butinator" en live, un oiseau-mouche de 7 grammes...

 

Capture d'image, 

pour juger de la taille de la bête à côté des épines et du bouton de rose...

L'ensemble nid-oiseau fait la taille d'un poing fermé... 

 

oiseau mouche 

 

 

  Le problème, c'est qu"il n'est pas "éclairé" la nuit.

(Ne supporte-t-il pas l'infra rouge... comme moi, le foot ou la F1 ?)

 

En calédonie, cet oiseau n'est visible que de minuit à midi...

et les images semblent moins bonnes (selon la lumière)

 

Si vous y revenez de temps en temps, on aura p'têt l'éclosion... 

 


 

 

Les aiglons prospèrent ds la tempête. Et les deux parents sont là. (Voir Raptor) 

Il me semble que les truites sont ,en fait, des saumons  sauvages jeunes.

(Comme quoi, les aigles ne bouffent pas  que d'la merde comme nous...)

 

 

J'avais aussi trouvé une jument en attente de pouliner sous cam.

(Presque toujours la nuit)

Mais le temps que l'internet fonctionne et que je puisse mettre en ligne, 

le poulain est sorti...

 --------------------------------------------

 

A propos...

Poulinage au petit matin +

                          (Photo de Sophie)

 

Euh non, pas la peine de vous énerver. C'est pas en live. C'est en archives.

... Ce poulain était gros, et je vérifais l'intégrité du paysage...

Ce que l'on voit pendre sont les "enveloppes" du poulain.

 

(A noter que la jument reste debout et calme. Personne ne la tient...

alors qu'elle pourrait me démolir d'une ruade !)

Partager cet article
Repost0
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 01:00





Après des années passées à tolérer mes erreurs et celle des autres (et à subir les cons), admettons que mon indulgence commence à se découdre par endroits ! Mon capital-tolérance s'épuise. Et maintenant, hors jeu du monde, j'apprécierai un brin d'exactitude et un peu de dignité (et la totale beauté...)  

 

 Depuis les pluies de décembre, je dois engager le crabot en 4H pour monter chez moi. Le jeune artisan vient de repartir après avoir mesuré le chemin à refaire. Il a oublié de me rendre le crayon bien taillé que je lui avais prêté pour qu'il n'oublie rien ! Passons...

 

... Pendant qu'on palabrait autour du devis, son portable a sonné :

-... Ouais... J'ch'ui au Mt Mù... chez l'vieux...


Soudain, je me suis senti verdir... Même si, en wallisien, le mot "vieux" est respectable,
je constate que ma coquetterie n'accepte plus ni vulgarité ni insolence, qu'elles émanent d'un politicard en séance ou d'un ado sur Facebook ! 

Merde alors !

Et je ne parle pas de la laideur envahissante, cette autre vulgarité... 

  

(Quant à fournir du boulot à cet artisan, c'est encore le "vieux" qui en décidera.)

 -------------------

 

"Que fait-on quand un problème est insoluble ? On change de problème."

  (Jean Monnet, journaliste et premier fondateur de l'Union Européenne. Faut lire ses mémoires de voyages...)

 -------------------

Cette vidéo est locale : 

Sur la bande-son, on entend :

L'enc... M'faites donc pas chier, les mecs !...

 

Partager cet article
Repost0
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 01:00

raptor-iowa.jpg

 

 

 

Je surveille ce couple d'aigles depuis plusieurs jours (et nuits - Ca m'passionne !)

Les petits s'engraissent très vite. Il sont nourris surtout le matin (entre 7 et 9 h en Calédonie)

Le compagnon apportent des truites, un chat mort sur la route, des rats (ou souris)

Et faut voir la technique de nourrissage...

 

Il est visible de nuit avec la cam infra-rouge (que les oiseaux ne percoivent pas)

Mais un aigle de cette espèce est capable de lire " Les Nouvelles Calédoniennes" à 800- 1000m !

(Ce qui est très intéressant pour lui, à cause de la rubrique des "chiens écrasés"...)

 

 

 

  Je pense que l'un des petits est en train de mourir : la position, le rejet du parent...

Dès qu'il ne bougera plus, il sera passé par dessus bord ! 

(Ca devrait faire réfléchir nos députés à propos de la vie chère...)

-----------------------

 

Le lendemain, tout va bien :

Les 3 aiglons sont nourris et en forme. (Un lapin ?)

Les oeufs peuvent éclore à plusieurs jours d'intervalle (1 semaine)

D'où la différence de taille

Le nid date de 2007. Il pèse (estimé) environ 1000 Lbs.

Ce couple a déjà fait 11 aiglons en 4 ans... 

 


 

... Parfois il y a plus de 200.000 voyeurs sur ces images de par le monde...

Partager cet article
Repost0
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 05:00


 

... Un souvenir venu de nulle part, comme tout ce qui est proche.
 

- Dis donc, tu n'vas pas sortir comme ça, disait ma grand'mère, vas donc te passer un coup d'peigne dans les cheveux...

Avant de partir à la communale, je me soumettais sans rien dire à son inspection bienveillante. Elle rattachait les lacets de mes galoches dont je ne savais pas faire les boucles. S'ils se dénouaient, c'était l'humiliation de l'aide d'un plus grand, car je devais absolument courir en traversant le pré du Gratien (Son taureau n'aimait pas les gosses... selon une rumeur)


Plus tard, en attendant le train, je nous revois, moi vêtu rustique, sac à dos et grosses godasses. Et ma grand'mère moqueuse : Tu n'vas pas partir comme ça ?... L'apparence, c'est le reflet de l'âme, disait-elle. Moi je ne disais rien, je n'avais pas les mots justes.


Depuis ces temps-là, quand trop d'espoirs ou d'impossibles me pèsent, je m'assois un moment, à côté de moi : Eh là mec, tu t'es vu ? Tu n'vas pas continuer comme ça...

 

Ma grand'mère a passé son existence à soigner l'apparence des autres. Elle repassait les linges délicats du village. Ses mains noueuses violonnaient du gros fer à charbon que je redoutais. Elle l'approchait de sa joue avant de caresser la chasuble du curé ou une robe de mariée. Pour quelques francs.

Après deux guerres mondiales survint l'ultime désespoir de Mémé : L'invention du nylon...

 

Maintenant, j'ai du temps. Et aussi une télé pour m'affliger du monde.

Grand'mère avait une Conscience. Et aussi le silence pour entendre son Dieu. Elle me voyait mal en pension chez les curés, mais un peu de bénédictin ne nuit pas, disait-elle...


Entre le rien qui enchante et le trop qui anéanti, elle m'a dévoilé les petits bonheurs que l'opulence ignore. La sobriété exige beaucoup de soins et d'attention à nous-même. L'attention naît de l'amour. Et l'amour, c'est... une grand'mère invisible qui, occasionnellement, me tape sur l'épaule : Dis donc, espèce de salaud, tu n'croyais tout d'même pas t'en sortir comme ça !

 

Tiens ! Pas plus tard qu'hier...


(Octobre 2010)

 

------------------------------------

 (L'aigle et ses petits - Superbes, quand ça marche - Voir l'avant dernier article)
 -----------------------------------
 
 
 
Et si le singe était une amélioration biologique de l'homme ?
Il parvient à bouffer au fond de l'eau sans en avaler...
Mon voisin, (pourtant simesque) est féru d'exploits sub-aquatiques,
Il n'y parvient pas aussi naturellement....

Au fond, c'que j'aime chez les bêtes,
c'est qu'ils ont échappé à la condition des hommes.
Vu l'actualité suicidaire du monde, j'ai soudain des doutes :
L'avenir de l'humanité, c'est p'têt le singe !

 

---------------------------------------

Tiens, une dernière à l'instant  !

Frogier à la radio : La moitié de la jeunesse calédonienne a moins de 25 ans...

Et l'autre moitié, elle a quel âge ?...

Partager cet article
Repost0
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 22:00
 



Après la camera-surveillance de l'aigle américain, un peu d'endémisme local : Ci-dessous le chainon manquant entre négrier du XVIeS et trader de Wall Street.
 
Ce (proto-) type n'est pas rare et on en trouve au N.O du pays.
Beaucoup de gens d'ici peuvent témoigner de l'authenticité du specimen : La dégaine, le langage poétique, le décor, la pensée visionnaire et la "sensibilité" politique...

Pour faire plus océanien, j'ai re-baptisé la séquence : "Connerie à marée haute..." car "tsunami" est déjà pris... 

(Finalement, au-delà du folklore touristique, c'est plutôt la honte !)
 
 
 
 
 
 

 
Historiquement, ces commerçants tenaient la pompe à mazout, le crédit "du comptoir" et la mairie en brousse. Ils se sont enrichis, se sont reproduits et ont laissé tomber les claquettes : Aujourd'hui, pas besoin d'ADN, pour en observer une caricature au Congrès.

Du point de vue touristique, on a géolocalisé cet exemplaire entre Poueb... et Poind... 
- Awa, l'enc... Tais-toi : J'ui dois encore plein d'thunes à çui-là !...
 

 

Partager cet article
Repost0
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 05:30

(l'aut'jour, "les caméras de surveillance sur la TNT" c'était pas une connerie...)

 G. Bush ou le Front National ont-il encore frappé ?
Cet oiseau est filmé dans l'Iowa nuit et jour (24/24) depuis 11 jours.
Son image est en direct partout sur la planète...(temps réel) 
des fois que cet aigle américain découche ou chie sur ses oeufs.
 
A voir aussi le nombre de vigiles volontaires qui le surveillent, y'a des cafteurs partout ! 

(
Il faut cliquer sur la barre de tâche (Pas sur l'image)
En Calédonie, la vidéo met du temps à s'ouvrir...
Faut une bonne ligne. Pas comme la mienne. 
Et si c'est trop sombre, c'est qu'il fait nuit là-bas ! Héhé... 

 

 

 

-Awa ! Prochain coup, mets nous Dieu en direct 24/24, tu vas faire péter l'blog...
 

Partager cet article
Repost0
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 23:00

 

 

A cette époque  

le monde s'ébrouait  comme aujourd'hui

tel un chien qui sort de l'eau.

 

J'avais vingt-sept ans et des poussières.

Vingt-sept ans pour l'âge

Et les poussières ?... des années de jeunesse carbonisées ! 

 

 

(Notes janvier 1969)

J'ai pris le vieux en stop.

A peine installé, la radio annonça un massacre à Jerusalem.

Le vieux éteignit le poste et se tourna vers le paysage.

Je grommelai : "Consternant... S'entretuer autour d'un tombeau vide !"

 

Il murmura :

"La religion est ce qui relie les hommes.

Rien de plus religieux que la Haine.

Elle rassemble les foules au nom de mythes*...

Les valeurs religieuses ne sont pas que des vertus..."

 

(Après des années "chez les curés", ça m'a interpellé.)

Le vieux poursuivit :

"Faire la paix avec soi-même, c'est le seul acte politique vrai."

 

La paix à l'intérieur comme but de la vie ?... A chacun sa mesure. 

On s'inflige tellement de maux : le tabac, le paraître, l'ignorance, le "devoir"...

Se regarder avec compassion, rien qu'un moment.

Un boulot d'adulte...


*Règles de pudeur, habillement, lapidation, la charia ne tire pas son inspiration du Coran. Elle le contredit même souvent... (Revue Clés Avril 2011)

-------------------

 

En relisant deux fois l'article d'hier ("Rien à ajouter")...

 

Les grands animaux à sang froid ont disparu.

D'autres, plus petits, à sang chaud ont survécu aux cataclysmes.

Dispersés sur la Terre, des jeunes, garçons et filles, invisibles,
cultivent la chaleur intérieure.
Ils assurent le futur des Humains,

quand les dinosaures actuels, à l'intelligence froide, sont en voie d'extinction...  

 

 

truffade
... Après la prochaine catastrophe nucléaire, va pour une truffade aux nouilles !... 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 17:00

 

 

 

... Du Japon, je fais suivre, sans commentaires. 

 

"Salutations à ma très chère Famille et à mes Amis,

 

AB1257~Boy-On-Mt-Fuji-PostersLes événements ici à Sendai ont été plutôt surréels. Mais je me sens bénie d'avoir des amis merveilleux ici qui m'aident énormément. Depuis que ma hutte mérite encore plus son nom, je suis hébergée chez une amie. Nous partageons nos vivres comme l'eau, la nourriture et un chauffage d'appoint au kérosène. La nuit nous dormons alignés dans une pièce, nous mangeons à la lumière des bougies, nous nous racontons des histoires. C'est chaleureux, amical et beau. Pendant la journée nous nous aidons les uns les autres à nettoyer ce qui reste de nos maisons. Les uns sont dans leurs voitures, regardant les informations sur l'écran de navigation, les autres font la queue pour avoir de l'eau potable lorsqu'une source devient disponible. Si quelqu'un a de l'eau courante dans sa maison, il le signale à ses voisins par une affiche ; ainsi ceux qui le désirent peuvent venir remplir leurs sceaux et leurs bidons.

 

Chose étonnante ici où je suis, on ne pille pas et il n'y a pas de bousculade dans les queues. On laisse les portes d'entrée ouvertes, parce que c'est moins dangéreux en cas de nouveaux tremblements de terre. Les gens ne cessent de répéter, "Ah, c'était comme ça autrefois lorsque nous nous aidions les uns les autres." La terre continue de trembler. La nuit dernière il y avait des secousses toutes les quinze minutes. Les sirènes sonnent continuellement et les hélicoptères survolent la ville en permanence.

 

Hier soir nous avions de l'eau courante pendant quelques heures, et maintenant nous avons de l'eau durant une demie journée. L'électricité est revenue cet après-midi. Nous sommes toujours privés de gaz. Mais tout ceci est par secteur. Certaines personnes sont dépannées, d'autres pas. Personne n’a pu se laver depuis plusieurs jours. L'hygiène nous manque, mais il y a pourtant des choses plus importantes que cela. J'aime le fait d'être réduit aux essentiels. De vivre complètement au niveau de nos instincts, de l'intuition, de prendre soin des autres, de ce qui est nécessaire pour la survie, pas seulement pour moi, mais pour tous.

 

D'étranges univers parallèles apparaissent. Les maisons sont détruites dans certains endroits, et au milieu on trouve une maison avec futons (édredons) ou le linge qui sèche au soleil. On voit des gens qui font la queue pour l'eau et la nourriture, et en même temps on voit d'autres gens qui promènent leur chien. Tout ceci a lieu simultanément.

Il y a des moments inattendus de beauté, comme le surprenant silence pendant la nuit. Il n'y a pas de voitures. Il y a personne dans la rue. Et le ciel la nuit est parsemée d'étoiles. Normalement je peux voir seulement deux étoiles, mais maintenant le ciel entier est rempli d'étoiles. Les montagnes de Sendai sont solides et avec l'air vivifiant nous pouvons voir leurs silhouettes majestueuses contre le ciel de nuit. Et les Japonais eux-mêmes sont si merveilleux. Chaque jour je retourne à ma hutte pour vérifier l'état des choses, et maintenant d'envoyer cet e-mail depuis que l'électricité est revenue, et je trouve de la nourriture et de l'eau laissées sur le pas de la porte. Je n'ai aucune idée qui les a laissés, mais ils sont là.

 

De vieux messieurs avec des chapeaux verts vont de maison à maison pour voir si tout le monde va bien. Les gens parlent aux étrangers, leur demandant s’ils ont besoin d'aide. Je ne vois pas de signes de la peur. La résignation, oui, mais la peur ou la panique, non. On nous a dit qu'il y aura des post-sécousses et même d'autres tremblements de terre importants, et ceci pendant au moins un mois ou plus. Et nous ressentons la terre continuer à trembler, des roulements, des secousses et des bourdonnements. Je me sens bénie d'habiter une partie de Sendai qui est en surélévation, un peu plus solide que d'autres parties de la région. Jusqu'à maintenant ce quartier est relativement épargné. La nuit dernière l'époux d'une amie est revenue de la campagne, nous apportant de l'eau et de la nourriture. Une bénédiction de plus.

Il me semble en ce moment que je prends conscience à travers l'expérience directe qu'il y a, en effet, une gigantesque étape Cosmique évolutionnaire qui a lieu sur la terre entière en ce moment même. D'une manière pas tout à fait claire, à fur et à mesure que j'expérimente les évenements qui ont lieu au Japon maintenant, je peux ressentir mon coeur s'ouvrir très grand. Mon frère m'a demandé si j'avais l'impression d'être toute petite en raison de tout ce qui se passe ici. Non, je n'ai pas cette impression. Au contraire, j'ai l'impression de faire partie de quelque chose qui est beaucoup plus grand que moi. Cette vague de naissance (mondiale) est difficile, et en même temps magnifique."

 

Anne

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 21:00

 

 

Le cutting est un "sport" équestre... surtout pour le cheval !

Le cavalier(e) indique d'abord à sa monture quelle tête est à isoler du troupeau.
Ensuite, il laisse librement le cheval empêcher la bête de rejoindre ses congénères, sans lui donner d'ordre... 

 

Inutile de préciser à quoi sert le paumeau de la selle... 

 


J'ai choisi cette vidéo à cause des bisons
Dans la pratique en brousse, il s'agit de jeunes veaux ou de boeufs de quelques mois.
Quelques chevaux appaloosa n'ont pas besoin de "dressage". Ils font ce boulot d'instinct, comme certains chiens de chasse... Ca n'est pas la même chose pour le cavalier !
En épreuve sportive, tout cheval qui mord un veau ou un boeuf est éliminé de la compèt' !
 (Ca arrive...)
 
A noter que l'appaloosa gris a presque toujours la queue "maigre"...
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Sagamore, le dernier des ploucs !
  • : La vie, c'est surtout les souvenirs qu'on en a. Vivre, c'est ce qui nous arrive quand on est absent, quand on est trop occupé à d'autres choses ! Donc prendre des notes, conserver des traces, trier les déchets pour pouvoir un jour m'étonner : "Mais bordel, comment suis-je donc arrivé là ?..." (Note 1991)
  • Contact

Au hasard des pages...

"L'Histoire est la science du malheur des hommes... Pas de malheurs, rien à raconter" (R. Quenaud)

"Les véritables victimes de Tchernobyl ? Elles ne sont pas encore nés."

(Un nuke3.0 allemand) :

 

« Le capitalisme est la croyance stupéfiante

selon laquelle les pires des hommes vont faire les pires choses

pour le plus grand bien de tout le monde »…

J.M.KEYNES

 

"- C'est quoi, une bonne mère ?

- Une femme que son mari va quitter" (F. Dolto)

 

"Rien n'est plus puissant qu'une idée dont l'heure est venue" ( Victor Hujo)

 

"Quelle est l'utilité d'une maison installée dans un merdier* invivable ? "

(D'après DH Thoreau qui écrivait "planète"...)

 

"Il nous faut créer une démocratie conforme aux marchés."

(A. Merkel -2011)

 

 

« Si le climat était une banque,

les pays occidentaux l'auraient déjà sauvé »

Discours d'Hugo Chávez

 

 Le Mal au nom du bien,

une des plus vieilles histoires du monde...

(Ds un bouquin...)

 

"Se réclamer d'une religion dispense-t-il de toute morale ?"

(Amin Maalouf, sur Fr. Inter)

 

"Dans une crèche,
les bébés considérés comme leaders
sont les plus gentils"
(H. Montagner)

 

 

"Quand l'eau est pure,

je lave ma tête.

Quand l'eau est trouble,

je lave mes pieds"

 (Wang Shu) 

 

"Quelle est donc cette nostalgie

qui réarme partout les monstres oubliés ?

Et ce siècle tout neuf, comment le peupler

autrement que de tous nos regrets ?"

Doris Evans

 

"Sonne les cloches qui peuvent encore sonner.

Oublies ton offrande parfaite.

Il y a une fissure en toute chose.

C'est par là que pénètre la lumière."

(Dans la dernière chanson de Léonard Cohen,)

 

 

"Le roi est nu !"

cria l'enfant.

(Hans Cristian Andersen)

  

"Que faire de sa soif, dans un pays sans eau ?

De la fierté, si toutefois le peuple en est capable"

(Henri Michaux- Poteaux d'angle) 

 

"Tu ne te conformera point

à ce monde qui t'entoure."

(Commandement mnémmonite) 

 

 

"je ne sais pas quelles armes seront utilisées

pour la troisième guerre mondiale, si elle a lieu.

Mais la quatrième se réglera à coups de massue."

(A. Einstein)

 

 

"Tout

dépend

de tout le reste." 

(Bouddha) 

 

"A la vie, on emprunte même les os"

(Pablo Neruda)

 

"Ca n'est pas radical d'essayer de sauver les derniers 5% de nos forêts.

Ce qui est radical, c'est d'en avoir coupé 95%."

(D. Mc Gwan, à Durban)

 

Partout, dans le droit des peuples,

existe le mot "pays"

Nulle part le mot "planète"

(ds un mail)

 

Assise dans le fossé,

elle mâche un brin d'herbe 

et regarde passer mes wagons de projets.

Sa manière de vivre...

le nom le plus secret de l'amour ! 

(Marie-1996)

 

"Entre être libre, ou rester calme,

il faut choisir"

(Thucydide - Ve S av JC) 

 

T'es loin d'êt' con,

mais y'a des fois où tu t'en rapproche...

(...Un ami !)

 

"Chaque mois, l'allumette se rapproche de la mèche..."

(J.Stiglitz. le triomphe de la cupidité - 2010)

 

C'était du temps où les mots

étaient du côté des choses...

 (M. Genevoix- En parlant de la guerre 14-18)


Mon métier, c'était vétérinaire,

Du moins je préfère le croire.

J’ai perdu  les enthousiasmes et les protections de mon métier,

Accessible à tout, je suis enfin libre.

  (Note - Mars 2001, à la retraite)

 

Tous les jours...

 

 

 

 

 

 

"Nous nommons notre régime Démocratie

car l’état s’y gouverne en fonction non pas d’un petit nombre,

mais de la majorité »

(Thucydide, II, 37)

 

"Ce qu'il y a d'encombrant dans la Morale,

c'est que c'est toujours la Morale des autres"

(Léo Ferré) 

 

"J'aime aller au marché

pour contempler toutes ces choses

dont je peux me passer."

(Socrate par Kornfield)

 

Certains préfèrent

le parfum de la rose à l'odeur du chou,

Ils pensent que sa soupe est meilleure...

(?)

 

 "Le bonheur ?...

Il vient souvent sonner à ta porte.

Seulement  voilà, toi t'es parti en visite,

dans tes projets, tes rêves,

tes peurs, tes illusions..."

(Marie -1998)