Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 22:00
 

 

 
 

- ... la France en foot 98, la relaxe de DSK...

- Bîn quoi ?... Y'a plein d'ados enceintes du St Esprit...

 

Championnat du monde de saut en hauteur.
la compétition sportive ? Euh...
Mais là...  90.000 personnes dans le stade,
pour une belle (et jolie) performance ! 
 

Stop image ! Que se passe-t-il dans sa tête pendant les 10 foulées avant le saut ?
(19 ans - L'homme en rouge est son père et son entraîneur)

- Nous, on a Alain Bernard ! Tu connaîs ?... Pas un  gosse...
- Awerk !... ' dirait l'charolais à Peraldi !
---------------------------------------
 

"Il est bon de naître dans une religion. Il n'est pas bon d'y mourir."  

(Tagore)

En politique, c'est pareil ! (Mais on peut être d'un autre avis...)

 

Dans un courrier (1999)

 

Né de grands-parents paysans, patriotes et chaire à canons 14-18... de parents commerçants, poujadistes, anti-juifs, anti-bicots, anti- tout, je fus éduqué chez les curés... Vers 17 ans, je collais des affiches  "Jeune Nation", ancêtre du FN, avec P. Devedjian et G. longuet [*actuel ministre de la Défense] Sursitaire, ma PM dans les paras. J'étais donc un "anti-socialo-communiste primaire" et...

Et plus rien car j'entrais dans un cycle de 10 ans d'études...

- Et t'en est ressorti gauchiss'...

- Même pas : Le milieu vétérinaire des Grandes z'Ecoles se considérait comme une élite de la France. Et moi aussi...

 

Avant la fin de mon cursus, j'ai côtoyé la France profonde et bétonnée en noyau dur de l'électorat conservateur (Chirac-1969) Les culs-terreux de mon enfance étaient confrontés aux remembrements, à la mécanisation, aux "progrès". Avec les emprunts et les dettes, les successions et l'industrialisation, j'ai entrevu l'absurdité d'une mutation agricole à marche forcée. Beaucoup de paysans sont restés sur leur fumier ! Les produits chimiques, l'arasement des bocages, la disparition d'espèces locales ... Bof,  n'y avait-il pas des spécialistes auxquels faire confiance ?

[*Et bîn non, des spécialistes, il n'y en avait pas. Tout se décidait au pif, en fonction du Marché]

 

Parti comme VAT outre-mer, je découvrais les vestiges de l'agriculture coloniale =  Ce que j'avais connu 25 ans plus tôt, et qui n'existait plus en métropole.. Marié, j'étais plus en quête d'espace et de curiosités personnelles que de politique

 

Arrivé en Calédonie (1980) le choc ! L'histoire récente du pays, la coupe à blanc des ressources, les rivières rouges, les ségrégations, la féodalité de 15 familles... Etonné, mais pas encore directement concerné. Les évènements de 84 ? Un rééquilibrage explosif d'une haine historique contenue. (Bien sûr, je m'y suis fais des trouilles, comme tout l'monde) !


Et puis on m'a expliqué que, n'étant pas d'ici, j'étais trop con pour comprendre la Calédonie (R. Berton, E. Lafleur, H. Martin, L. Ballande,...) Ca n'était pas faux. J'ai donc fermé ma gueule et me suis informé : les archives du tribunal et de l'évêché, le pays sac au dos, les gens de brousse et des tribus... Et je me suis fait aidé : L'import-export, l'IEOM, les mines, la finance publique, les projets subventionnés qui même foireux se rentabilisaient (J'ai participé au "dév'loppemôn)...

 

La politique, c'était pas mon truc.

... Jusqu'à ce que je fus personnellement embringué dans une grosse magouille (1992) ce qui m'a déniaisé des élus locaux, de leur dévouement démocratique et de leur probité personnelle ! Puis, plus généralement, d'une vision angélique du monde politique, toutes opinions confondues ! La prévarication instituée en système de gouvernement, ça vient de me coûter mon poste... (1999)

 

* Rajout 2011

 
(Là, va i'avoir une suite...)
----------------------------------

- Ca i'est, la vie chère, ça n'exiss p'u...
- ? Ah bon ????
- Wouais, not'gouvernement, i'z'ont créé une Kômmission...
Partager cet article
Repost0
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 00:00

 

 

 

 

4x4 toyota... dans le lointain, le bruit d'un moteur :

- T'as entendu... C'est qui ?

-  Hum, la soupape qui claque... C'est Charpin, sûr !  (1984)

 

 

Le pick up de brousse ? C'était, par exemple, ce modèle Toyota 1959 (le carré !) repeint 1968 (en rouge) rectifié 1971 (un aut'moteur d'occase) rebouché 1978 (fibre de verre sur contre-plaqué) blindé 1984 (plaque de fonte dans les portières) bulldozer 1986 (plaque d'envol soudée à l'avant)...

 

Côté tuning modernisé ? Des portières resoudées à l'arc, la radio qui marche pas, mais une CB qui crachotte et les bas-de-caisse rouillés rebouchés à l'époxy...

De tels engins ne pouvaient s'admirer que dans l'intimité des stations. Ou sur route goudronnée, mais pas les dimanches...

 

Au volant, n'importe qui, de 7 à 97 ans...

- Fais gaffe, c'est R. Flottat, i'voit rien... i'conduit avec sa mémoire !... (1984)

 A l'époque, on traversait Pouembout en 22 secondes. Le panneau Stop n'y était qu'une suggestion !

 

Dans la boîte à gants, rarement un permis de conduire ou une carte grise.

- Bof... Ca sert à quoi ?? Jamais vu d'flics chez moi... (1980) 

- Les pièces de r'change ? Bof, même chez Autoplat, t'en trouves p'u... (1986) 

Mais le moteur tournait (Awa !) comme la Rolex du président ! Une question de survie, parfois... 

 

 

 

... Je hoche la tête à ce qu'il me dit, mais je n'entends rien. A cause du moteur. Soudain RM change le crabot et vire à droite. Fracas de branches cassées. Le pick-up a plongé dans une pente où personne ne tiendrait debout. Je m'arqueboute, les deux pieds au tableau où les équipets sont plein d'outils, de vieilles K7 et de cartouches.

[...]

RM ne dit plus rien, concentré sur le volant. Pas de doute, on est dans le lit d'un creek à sec. Le pick-up rebondit et les ressorts gémissent. Dans la benne, les rouleaux de barbelés roulent de bâbord à tribord; ils cognent ma mallette et les boîtes à outils qui glissent en sens inverse. Me caler contre la portière disjointe ? Elle risque de se larguer sans prévenir. Ma nuque heurte la grosse carabine arrimée en appuie-tête... Entre deux rugissements diesel, je hurle :

- C'est encore loin ?...

- Nân. On arrive... Tu vois la crête là-bas ? Celle derrière...

Ca fait un moment que les chiens ont déserté la benne. Ils trottinent devant nous de pierre en pierre, avec juste un coup d'œil rétro pour voir si ça vient...

[...]

 - Et pour revenir, on r'passe par la même route ?...

- Bîn nân. I'a la piste de mine là-haut...

Effectivement ! Pas de tape-cul comme à l'aller, on roule paisiblement, le temps de rédiger le traitement par écrit... Si RM a voulu impressionner le z'or, c'est gagné ! (Grrrr...)

 

RM habite seul avec son bétail. Pas souvent de visite. Il m'a fait les honneurs de sa propriété, de son travail de pionnier, de son troupeau en état, de sa virtuosité de pilote, de mécanicien... Pas de doute, cet homme vit dans le réel*... Il m'a aussi invité dans ce coin superbe où je reviendrai avec un de ses chevaux... dans d'autres conditions !

 

Pouembout- 1983

 

* 25 ans plus tard, c'est le virtuel et l'illusion qui sont à l'oeuvre : Les Jeux du Pacif... (Passons !) 

 

Vu dans les bennes (sur plusieurs années) 


Du barbelé Ursus, un chargement de gosses dans le creek en crue, une Miss Pouembout, un autel pour la messe, deux caisses de dynamite, un chargement de tôles, de whisky et de lait 2eme âge (1984) des ruches dont une éventrée (et le nuage d'abeilles qui suivait) une décédée de Netchaot dans une natte, toute la vie d'éjectés de la Côte Est, un cheval pourri (sorti d'un captage d'eau potable...) une cuisinière à bois allumée en roulante mobile, une moto de la Gendarmerie (et son motard blessé) une chambre de tir camouflée, le sous-préfet de Kone en panne, un baisodrome spécial Foire de Bourail, une demi-douzaine de fûts de 100 litres d'essence...


... et un joli bouquet de fleurs, posé au fond de la benne, tout seul !


(Bref, rien à voir avec les 4x4 du dimanche 2011 devant l'Eglise de Païta !)

 

 

pickup Toyota

   Dans ce modèle, j'ai vu un cheval debout en équilibre, à peine attaché à la barre du toit. Même B. Berger n'y aurait pensé dans ses BD ! Ca ne s'invente pas... 


  Les temps ont changé. A part quelques fanas de la clé d'12, de tels engins ont disparu (avec les éleveurs...)

 

Depuis le 18 Août 2011, des infos terribles de Fukushima. La situation nucléaire s'est considérablement aggravée. Le corium en fusion aurait traversé la dalle de béton (8m) et atteint la nappe phréatique. De la vapeur radioactive (neptunium) sort du sol dans un rayon d'un km (y compris en mer) Des spécialistes (étrangers) envisagent l'évacuation d'une grande partie de... Tokyo !

(Sce perso réputée sûre)

Rien à not'radio nationale. Y'a sûrement un site anglais ou allemand qui en parle...

Partager cet article
Repost0
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 22:00
 
 
 

... Vite ! pour gagner une place gratuite au show présidentiel :


Combien y'a-t-il de syllabes dans "Je suis inscrit au RUMP" ...

Envoyez vot'réponse à... (250f/min.)

 

(Pffff !... j'ai perdu !))

 
 
 
Depuis qu'le Président est annoncé à Païta,
quel est le con(ne) qui m'a envoyé ce film en allemand ? 
... Mme Merkel ?
 

-------------------------------
J'ch'ais pas c'que vous en pensez, mais moi je... (Zut ! Après tout, c'est mon blog !)
 
... Entre le coût final de ces jeux, l'intérêt économique réel, un prestige provisoire par l'humiliation des autres océaniens, j'ai comme un doute...

En radio, c'est un florilège d'infantilismes, de déclarations pour simplets par des pros qui s'la joue très au sérieux ! 

A la télé officielle ? Rien. (Pass' que j'ai installé l'écran TV sur ma bécane. Et je reçois vos mails en 20 pouces... Ca claque !)

 

Pendant cette distribution de pacotilles pour "bons sauvages", on planifie des forages dans le lagon (Géodis & Nautilus Minerals...) on ignore l'acide sulfurique ds le creek, on se partage le foncier de Païta par société-écran, des "syndicalistes" rackettent un maraîcher voisin, la 3G coûte la peau des...

 

- Arrête, Sagamore,tu vires doucement au vieux con rétrograde !...

 

 D'accord pour le vieux con : Mon émerveillement naturel s'étiole, l'étonnement permanent qui transpire de mes notes se dilue. Mais pourquoi accepter en Nouvelle-Caledonie tout ce dont les autres pays avancés ne veulent plus chez eux ?

... Pass'que c'est vous ! (magasin géant)

... pass'que vous le valez bien. (L'Oréal)

(A l'instant dans les blogs, le vieux n'est pas seul à râler...)
- Ca tomb'bien : Y'a une cellule psi qui est arrivée d'20 mille kilomet'
 

... Le "pick-up" ? C'est la prochaine fois...
 
 

- Awa... Le pick-up en brousse c'est comme la bâche bleue en grève... in-con-tour-nab'... ! (G.P–1984)

Partager cet article
Repost0
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 23:00

 

 

 

Le père Chimenti et sa famille habitent au fond de Boutana, 17 km de piste merdique depuis Pouembout. Sans radio ni téléphone. Ca fait deux fois que je me heurte au portail enchaîné : A-t-il encore changé le cadenas ?...

Ce matin à la Poste, Chimenti m'explique :

- Tu comprends... Comm' ça, on est tranquille !...
  Etre tranquille ?

Chez Chimenti, le dernier dérangement intempestif doit se situer vers 1945, quand un avion américain est tombé dans Forêt Plate, à 1km de là ! 

Qui préviendra les Chimenti que la guerre est finie ?...

(Pouembout- Nov.1982)


En brousse, telle que j'y ai travaillé, il y avait deux objets allégoriques : Le cadenas et le pick-up.

(Hum... j'aurai pu ajouter le portail, le chien bleu, la boutique ou le "double-narine"...)
 
(Sur les cadenas, plus de 5 pages de notes...)

  
Vieux cadenasL'accès  à une propriété passe souvent par une piste commune à plusieurs riverains. Dès le premier portail, les cadenas sont agglutinés les uns dans les autres. De la vieille pièce made in Viêt-Nam 1938, au truc à code (5 lettres et 3 chiffres) le cadenas était une signature qui témoignait autant du raffinement technique que de  la méfiance roublarde de son propriétaire...
  
Sous mon siège passager, toujours la boîte à clés étiquetées (jusqu'à 28 différentes) Et dans mon agenda, la listes des codes divers – A remettre à jour selon les oublis, les huissiers, les divorces, les engueulades de voisinage*, les pertes...
Il m'est arrivé d'utiliser 3 clés différentes pour parvenir enfin chez un seul propriétaire... (Pouenloch)

Au téléphone, toujours le même rituel :
 - Hé ! Tu m'laisses les portails ouverts ?... (ou) T'as pas changé d'clés ?
- Pas d'problème, chef...
 En aucun cas une garantie !
  
Ouvrir avec la bonne clé m'assurait que j'étais sur la bonne piste (comme de suivre la ligne du téléphone) !
 
Plus qu'une sécurité relative, cet objet mythique était un signature et un code social qui avait toute sa liturgie...
Si soudainement, la clé ou le code ne correspondait plus, ça pouvait signifier :
 - Soit que l'éleveur ne voulait plus me voir pass'que j'avais dû lui dire une connerie...
 - Soit que sa note chez moi était insurmontable...
 
  

*Le père M. est en rogne : Il a foutu de l'Epoxy dans le cadenas de son voisin... (Voh – Ouelis, 1986)

-----------------------------------




gibbon1Au petit parc zoologique, Victor* m'a fait la fête (et m'a aussi foutu la trouille !) Soigneur absent, vais-je revenir la semaine prochaine ? Ca fait déjà deux fois...

Quand je me suis approché, Victor m'a soudainement sauté au cou, la tête sur mon épaule. Et il s'est cramponné pendant que j'allais prendre la petite seringue. Pincer la peau, injecter 0,3ml ? Sa tête contre la mienne, je risque la morsure grave et... C'est fait. Victor ne me lâche pas jusqu'à ce qu'une gamine lui propose un truc à manger...

  Etang  Salé – juin 1972.

 

*Victor était un grand gibbon de montagne (25 kg). Les jours de fermeture du parc, il était en liberté : Un festival de pitreries ! La proximité de la mer lui déclenchait de violentes crises d'eczéma (?) qu'un peu de D...sone SC soulageait sporadiquement...

 


Partager cet article
Repost0
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 06:00
 
 
 
Mes notes abruptes pendant 40 ans ? C'est des trucs comme celui d'aujourd'hui :

 

 

Ce dimanche 14 août 2011, 15h11 - Je reviens de Païta désert. Seule la boutique Viet agglutine quelques bagnoles. J'y achète une plaquette de chocolat...

Tandis que je rêvasse sur la route du retour, une voiture me double en trombe. A ce moment plus loin, deux petits gosses sur un pauvre vélo déboulent d'un chemin de terre en pente. Ils n'ont pas de freins et s'arrêtent  au milieu goudron. La voiture leur passe à 2m. Ses stops ne se sont pas allumés.

 

Je m'arrête un peu plus loin. L'un des trois chiens, qui couraient avec les gosses, bouge encore un peu. Quand j'arrive, il est mort. La voiture a disparu.

C'est tout

 

(Notes – Août 2011)

 

---------------------------------------
 
demi-lune
                                                           Demi-lune 1945.
 
Demi-lune 2011                                                           Demi-lune 2011.
 
- On dirait un boyau d'intestin grêle !
- Ouais... mais avec un cancer...
 ------------------------------------------------
 
"Il est beau de s'émerveiller. Il est tragique de ne pas en être capable.
Qui s'émerveille n'est pas indifférent..."

(Marie, † en 1998)


Perso, je reste fasciné par les belles images... Je n'ai qu'une seule chaîne et on va l'éteindre. C'est vrai qu'elle était nulle. 
Y'a 2 jours au JT :
  ... Les avions n'ont pas pu se poser à Mare. Comme si le brouillard du matin refusait que les corps des enfants du pays puissent rejoindre leur terre natale...
 Ca, c'est pas de l'information, c'est d'la poésie... (Les images ? Euh... Un avion !)
 
Evidemment, avec la TNT et ses 20 programmes, on doit en recevoir d'autres...
Alors, la TNT ???  J'prends ou j'prends pas ?
  
- Pov' Sagamore ! On va t'en envoyer, des images... Equipe-toi en 3 G.
- C'est malin !  (Rires)

les-animaux-de-la-semaine-diaporama
 

                      --------------------------------------------


... Finalement, re-tracer sa vie d'plouc, c'est souvent surprenant...

Tiens, dans des notes plus anciennes :  

 

 

en jeans2 ...  Alors elle a murmuré :

  - Tu feras un beau vieux plus tard... Fais-moi un enfant.

  Invitation aussi biblique que si la niche du chien m'était tombée sur la tête ! 

 

    [...] à voir ma tronche, elle a éclaté de rire. Ensuite elle ajouté, très sérieusement :

   - Et après, tu te tires !

 

   

  Notes – St Pierre, 9 novembre 1977

 

 

  La suite ?...

 

Aurélie Pouembout NB 1983 ... 3 ans plus tard, Aurélie à Pouembout...

 

 

 

 

 

... Depuis, le temps a passé. Aujourd'hui Aurélie a l'âge de sa mère à l'époque...

  Ce matin pensif, je m'examinais dans le miroir : Le "beau vieux de 1977", ça aussi c'est raté, dans tous les détails... 

(Août 2011)

 ----------------------------------

PS : Hors Nouméa, il est impossible de trouver une station où regonfler ses pneus depuis une semaine ?...

- Awa... c'est le prix de l'air, i'va sûrement augmenter !

 

Partager cet article
Repost0
11 août 2011 4 11 /08 /août /2011 23:00

 

 

...quand, entre deux pubs à la radio nationale, j'entends :

... la TVA sur les activités équestres passe de 5% à 19% ... Les recettes équitation escomptées serait 158 M d'€/an...*


*Déplacements "Air Sarko One" + entretien annuel = 190 M d'€/an.  (Sce : L'express)


-----------------------

Coup dur pour une activité de + en + populaire, essentiellement féminine (82%) C'est aussi la fermeture des petits clubs et des petits élevages, 58.000 chômeurs potentiels, l'abattage de chevaux peu rentabilisés... et des confrères sur la paille (du box !?)

 

 *Beaucoup des activités du "Haras du Pin" sont déjà privatisées depuis 2008 (comme celles des Eaux & Forêts)

-----------------------------

 

(Notes diverses)

... Après un boulot, après un passage difficile ou un beau geste du cheval*, la meilleure "récompense" équine est-elle un sucre, du pain dur ou une friandise préfabriquée ?...

 

Récompenser mon cheval = M'éloigner à 5-6 m. Du calme, ne rien demander, lui foutre la paix et... c'est tout. Après un coup d'œil étonné vers moi, le cheval  baisse un peu la tête, (change de pied et) émet un soupir d'aise. Tout va bien.

Et on repartira dans deux ou trois minutes. Plus tôt s'il se met à brouter...

(Sous la selle en rando, un cheval mange en marchant. Ca s'apprend...)

 

Comportement anthropomorphe, la gouinfrerie est un "vice" humain que ne connaît aucun animal normal. Sucrée ou salée, la gourmandise des chiens n'est pas un comportement naturel; c'est un dévoiement domestique - parfois compulsif ! (J'ai connu des chiens qui préfèraient du sucre à de la viande crue...)
 

Une friandise au cheval, c'est le cavalier(e) qui se rassure ou doit se faire pardonner une connerie !

 

Le cheval acceptera toujours une "friandise". En attendre de la "reconnaissance" c'est s'exposer (d'abord à des coups de tête) à une désillusion - parfois violente ! - suivie d'une incompréhension réciproque durable...


Une récompense à un cheval, c'est la flatterie de banquier qui escompte un bénéfice...

 - ... Ou une promesse électorale...

 

 

...Le cheval, attribut du Prophète, tarifé à 19% de TVA, c'est le Paradis d'Allah qui devient plus taxé qu'un banal paradis fiscal. (dans un mail)

 

 

- Sagamore, regarde l'horizon, pas les oreilles de ton ch'val : Elles n'vont pas d'tomber par terre...

1963 - Premières leçons...

--------------------------

 

 

 

Le Zen et nous + 

 

"Avec un cheval, si vous voulez exécuter en 30 secondes ce qui nécessiterait une minute, vous mettrez un quart d'heure ! Et la colère qui va avec..."  (Pat Parelli)

-------------------------

 

rolex- ... Mon Royaume pour un cheval !

1607- Richard III.

 

- Mon Royaume de pacotilles contre quoi ?... Un cheval à bascule ? 

2011 – Sarkosi Ier.

 

 

(Pffff... Sagamore, tu t'arranges pas !...)

 

 

   ... Derrière la réussite de chaque homme, il y a une femme... vachement étonnée !

 

Partager cet article
Repost0
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 23:00

 

 

 

 

La journaliste est en tenue camouflée. Elle a la voix essoufflée du grand reporter de guerre.

- Ici Maré. La situation est tendue : des barrages... L'émotion est palpable : des hélicoptères... pont aérien... le calme est précaire... des individus armés...

A l'écran, sur une piste déserte deux gendarmes passent dans leur voiture bleue.

- ... Partout les enquêteurs... Le haut commissaire... une déclaration...

A l'écran,  une boutique fermée, un chien qui lève la patte et une vitre cassée.

 Allô RFO ? De mon lit, le ridicule in-sou-te-nable... bien reçu 5/5.

   

 

 A la une des journaux z'or, on lit : Une trentaine de sangliers morts sur les plages bretonnes... Désordre républicain pendant les vacances ! 

 

 sanglier mort

 

A l'analyse des cadavres, la réponse "officielle" est toute relative : Les sangliers sont-ils victimes des algues vertes ? Euh...possible, mais ce n'est pas sûr... Car il s'agissait de ne pas déplaire aux éleveurs industriels bretons, électeurs 2012 ! Bof, n'importe quel océanien aurait immédiatement percuté :

 

Janvier 1988 - Pourquoi, depuis 2 ans, les porcs domestiques qui errent en liberté  sur les plages de Wallis se mettent-ils  à crever ?... Je débarquais à Mata-Utu en mission. Sur place, on appelait ça "la maladie du Kiii", par analogie aux cris agoniques de l'animal avant de mourir en quelques jours (Parfois plus brutalement) Les causes généralement admises ?  Le diable, les sorts, les boucans, la malveillance, une punition de Dieu...
 

L'autopsie de plusieurs bêtes indiquait  des hémorragies et un œdème pulmonaire fatal. Je notais que la mortalité  sévissait en été. Aucun décès pendant la saison froide. Et je suis reparti sans rien de plus. Dans mon rapport, j'évoquais une sorte de "gratte" (cigüatera)  une toxine issue de cadavres de poissons de lagon qui figuraient aussi dans le menu traditionnel des porcs, en plus de noix de coco, d'eaux de vaisselle, de pain moisi, etc... Mon topo provoqua la venue de toxicologues qui trouvèrent la présence formelle de H2S dans les viscères.

Un an plus tard, le diagnostic était certifié à Paris. Le traitement ? Pas de porcs sur les plages pendant l'été (Héhé !)  Alors la maladie du Kiii a régressé toute seule. (Ainsi que sur d'autres îles et en Papouasie où cette maladie faisait des ravages depuis un ou deux ans*)

Aucune sorcellerie là-dedans !

(Mars - 1988) 

  

En Bretagne, c'est la guerre entre éleveurs du lobby FNSEA, et  les associations "vertes" de Bretagne. Les lisiers de porcs chargés de nitrates s'écoulent par les rivières jusqu'à la mer. Là, les algues prolifèrent par tonnes. Et le changement climatique n'arrange pas les choses. L'élevage industriel est en cause, mais la FNSEA fait chanter le gouvernement qui ne fout rien depuis des années (malgré le décès d'un ouvrier en 2010)

En bref, à Wallis, les cochons crevaient de sorcellerie. En France, les sangliers crèvent de balivernes environnementalistes... A chaque culture, ses superstitions !

  

 Environnementalistes 

 

*La maladie du Kiii est apparu dans le Pacifique quelques années après l'importation de porcs blancs "sélectionnées". Et de la nourriture industrielle qui va avec. Faut dire qu'un porc Large White nourri aux poissons crevés et au coco n'est d'aucun intérêt... comme un politique honnête qui serait élu à Tahiti ou en Nouv... ailleurs !

 

 

 

 

Après la fusillade, je lis les commentaires des médias locaux (+ de 955) On retrouve à l'écrit, les opinions des années 80 à l'oral. Même  violences, même perspicacité, même bêtise. Comme si rien ni personne n'avait changé en trente ans. (A part quelques hommes, toutes les femmes... et moi !))

... à une nuance près :

Tous sont d'accord sur l'incompétence des politiques à promouvoir un futur crédible. Faut dire que nos élus ont toujours misé sur la trouille (ou l'espoir) de l'Indépendance pour demain... Bingo ! Une majorité d'entre eux sont encore aux manettes depuis trente ans... (à 4 ans près !) Avec cette conn'rie, i'sont pas près d'être virés...

 

-Sagamore, on dirait de l'Elizabeth Nouar et ses analyses du lundi... T'es meilleur en cochons crevés !

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 23:00

 

 

 

 

 

Cher cousin.

 ... On dirait que not' Caillou est pris soudain de convulsions. C'est comme l'Europe en Juillet-Août. Rien de sismique, que de l'hystérique ! Ici, ça sent bon le caca nerveux du nord au sud.
Faut que je t'explique :

  Depuis trois mois, le pays n'a plus de gouvernement. Normal, les élus n'ont pas besoin d'argent : Dans le patelin (15.000 hab.) où j'habite, on a construit une sorte de paddock couvert en ferraille, qu'il a coûté 2,6 milliards XFP*. T'imagines les "commissions"  qu'ils ont dû toucher sous la table ? C'est super ! 
Et puis des individus, apparemment normaux se sont mis à courir autour du pays en brandissant un bâton. Et la foule se recueille sur le passage, comme autrefois pour le Saint Sacrement ! C'est une sorte d'exorcisme ou de cérémonie traditionnelle kanaque... Ne rigole pas, Cousin, c'est vachement efficace puisse qu'on a trouvé des électeurs nés en 1902 qui sont toujours sur les listes électorales du pays...


Arènes du Sud



Depuis 3 semaines, il n'y a plus un seul avion dans le ciel.

Des aéroports du pays sont pleins de gens qui bivouaquent. Et qui s'battent à coups d'fusil - 4 mort et 14 blessés graves** - Veux-t-on dégager l'espace aérien pour la venue d'un Prophète ? Oui, c'est le Culte du Cargo, le retour = l'atterrissage de "Air Sarko One" à Tontouta. Un petit messie blanc nous a promis le bonheur en échange de 70% de nos voix en 2012. Pour fêter sa bienvenue, les sponsors officiels hurlent des cantiques païens et sportifs à la télé et à la radio.
A croire que le H est légalisé au Congrès sans qu'personne n'en sache rien...

 

  Cousin, je suis fier de vivre un tel enthousiasme une fois dans ma vie... même si je ne comprends rien à cette liturgie nouvelle. D'ailleurs j'ignore ce qu'en pensent les gens normaux...

 Pour le moment, ça amuse bien les gosses !...

 

Sagamore, ton cousin abasourdi.

 

PS : Ca s'gâte ! La fête vire au boudin. On ré-arme et on s'traite "d'enculés" sur les blogs dans tout le pays. Ouf, tout redevient comme avant.

Je pense que la venue du "messie" sera reportée à 150 ans... et que sa voiture blindée ira à la ferraille ! 

 

 

* Soit 21.789.000 € !

J'ai entendu aux z'infos que ce "stock-yard à musique" ne devait coûter que 680 millions au départ... Et qu'aujourd'hui, le budget entretien du machin n'est pas prévu... pour 2012 !

 

**  A l'heure où je rédige ce truc (3h du mat'), il y aurait 6 morts et 35 blessés dont 14 graves à Mare... Et ça n'est plus pour des histoires de billets d'avion. Selon un confrère qui bosse là-bas, il s'agirait de réglements de comptes politico-tribaux comme au XIXeS...

 

 


Pourquoi ces crève-la-faim, coureurs de marathon ne construisent-ils pas un truc comme ça chez eux ?
Même qu'ils risquent de venir gagner nos médailles ici ?
Et l'emploi local ?...
(Salauds d'pov' !...)
Partager cet article
Repost0
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 23:00

 

 

 

... Je confiais parfois un(e) enfant à mon propre cheval.

Même dans un paysage connu, pas question d'aller faire le con dans les crêtes avec des gosses pas à moi ! Après une bonne distance au pas prudent, j'y allais de mon couplet, toujours le même rituel :


- Et maintenant, tu es le roi (ou la reine) de Saba ! Tu rentres dans la ville sur ton grand cheval noir... Et tout le monde te regarde. Tintintintin ! (Musique solennelle bling bling !) Tu es fier, alors tu te tiens droite...

  Le gosse redressait son dos, souriait, et ça détendait l'atmosphère !...

   Julie seule sur Mutin +

                      C'est Julie N. sur Mutin des Collines de Bois Noirs... (A noter la pointe de ses pieds...)

 

Ce matin-là, on est parti tous les quatre : Julie sur Mut' et moi avec Kid, sous le regard inquiet des parents pas tranquilles*...

La semaine suivante, Julie était plus à l'aise dans la selle. Alors j'ai engagé la conversation :

- Tu veux faire quoi plus tard ?

Instantanément, elle s'est redressée :

- Moi, je veux être... euuuh... pré-si-dente de la Ré-pu-blique.Tintintintin !...

On a éclaté de rire...

 Et ce matin - 12 ans plus tard - j'apprends que cette gamine entre en 2eme année de Sciences-Po ! Comme quoi...

 

------- 

 

- Pourquoi  Sciences Po ?... Avec un BTS, t'es Président du Gouvernement d'ici ! D'ailleurs t'as qu'à voir... 

--------------------

 

(Suite) 

Quelques années plus tôt- 1990 - la mère de cette gamine débarquait à Port Laguerre avec un diplôme d'ingénieur(e) en Agriculture. Son bureau était à 50m du mien, et j'ch'uis allé  me présenter.... Dix minutes plus tard, je sortais du bureau, vaguement moqueur :

- Toi, tu n'vas pas rester ici longtemps... te r'trouver comme chef à Néa, dans un bureau climatisé...

- (Rire) Ah bîn ça m'étonnerait, j'préfère le travail de terrain...

Effectivement, elle était de ceux que je croisais en bottes avec des dossiers sous le bras...  

Ce matin, j'ai appris que, depuis deux ans, elle est chef de... (j'ch'ais pas quoi), à Nouméa ! Et même sûrement climatisée car après le standard, une secrétaire m'explique : "Madame la directrice ? Elle est en réunion..." 

-----------

 

"Dans une hiérarchie, chacun progresse... jusqu'à son niveau d'incompétence !"

(Premier Principe de Peter)

-----------------------------------------  

 qu'est ce qu'il est gros                                                          - L'enc... C'qu'il est gros !... (Poulain Ranch 2002)

 

 

 

- Moi, j'en ai peur, me confie-t-il, je suis tombé d'cheval quand j'étais petit...
 

Je me dis que si seulement il avait pu tomber de sa patinette, ce p'tit con - 17 ans - n'attendrait pas une prothèse complète du bras et du pied, après un accident de moto...

(Hopital Gaston Bourret – 1994)

   

 

*... passé des heures à éduquer ce cheval à la voix ! Ce qui inquiétait les parents, c'est qu'il n'avait pas de ferraille (mors) dans la bouche...

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 23:00

 

 
Un peu d'language télévisuel :
 

télévision

 

  La foire de Bourail... bat son plein !

Les hectares... partent en fumée.

Le Congrès... se met au travail.

Le tribunal d'instance... fait sa rentrée.

Les entrevues de Paris... sont fructueuses.

La RT1... fait  encore des victimes

L'indice ATMO... est toujours bon !
(Y'en a 23 comme ça...)
 
 
-----------------------------------------
  
- J'ch'ais pas d'quoi i'cause...
- Awa ! D'la flamme et des Jo'olympiques ...

 

 

J'ai décroché après les Shadocks, Benny Hill et Dallas. Sans télé pendant 25 ans, j'me demande comment j'ai survécu !... Et la TNT ?? 

 

 

... En regardant un mauvais film à la télé, je deviens ce film.

Je suis ce que je ressens. Quand je suis en rogne, je suis la Rogne. Amoureux, je suis l'Amour... Quand je suis vraiment en forêt, j'en fais partie. Ce cheval n'est pas bien ? Je pense à sa place. Je suis ce que je veux.

Normalement.

 

Alors pourquoi m'appuyer des séries merdiques, créés par des gens cupides qui cherchent à faire sensations – et du fric facile ? Ces programmes détournent mon attention, me font serrer les poings ou rêvasser à faux !

Qui permet que de tels trucs soient réalisés et vus par des gosses ? Personne d'autre que moi. Que nous. Pas assez exigeants, trop enclins à regarder ce qui passe devant un écran. Trop solitaires, trop faignasses, trop plein d'ennui pour créer nos propres vies. J'allume la télé et je laisse à quelqu'un d'autre le soin de m'occuper, de me façonner, de me  construire ou de me détruire... De (m')oublier ! Et laisser ma vie entre les mains d'irresponsables. Je devrais apprendre ce qui fait du bien – à mon cerveau, à mes sentiments, à ma paix – ou du mal.

Trier, choisir, se protéger, comprendre...

 

... pas le temps : Trop d'autres choses à faire là, maintenant. La télé ? Plus tard, quand je serai plus averti, plus mûr...

 

(Notes – 1975.)

 

 

 

 

Aujourd'hui, c'est la télé qui décide du beau, du vrai, de la sécurité, de la justice, du tragique... Suffit d'écouter les sondages !

  Exemple : Le tireur fou... les lampadaires de la Place des Cocotiers... déclaration du maire... police n'exclut aucune hypothèse... Jeunesses Frogiennes mobilisées... Cartons d'poulets de récompense...   

 

- ... Si vous pensez que c'est  un "bibiche", tapez le 1

- ... Si vous pensez qu'c'est la fôte à Gomès, tapez le 4...
-... Vous êtes miradors ou couvre-feu? Tapez...
(Pfffffffffff !... C'est nul !) 
----------------------------------------------------
 
Allez, une dernière :

 Les  salariés de la CSP* ?..

- (Tous ensemble) ... i'sont en grève !
-
[C'était "in-con-tour-nable" !]
...
* La CSP = C'est les poubelles locales...
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Sagamore, le dernier des ploucs !
  • : La vie, c'est surtout les souvenirs qu'on en a. Vivre, c'est ce qui nous arrive quand on est absent, quand on est trop occupé à d'autres choses ! Donc prendre des notes, conserver des traces, trier les déchets pour pouvoir un jour m'étonner : "Mais bordel, comment suis-je donc arrivé là ?..." (Note 1991)
  • Contact

Au hasard des pages...

"L'Histoire est la science du malheur des hommes... Pas de malheurs, rien à raconter" (R. Quenaud)

"Les véritables victimes de Tchernobyl ? Elles ne sont pas encore nés."

(Un nuke3.0 allemand) :

 

« Le capitalisme est la croyance stupéfiante

selon laquelle les pires des hommes vont faire les pires choses

pour le plus grand bien de tout le monde »…

J.M.KEYNES

 

"- C'est quoi, une bonne mère ?

- Une femme que son mari va quitter" (F. Dolto)

 

"Rien n'est plus puissant qu'une idée dont l'heure est venue" ( Victor Hujo)

 

"Quelle est l'utilité d'une maison installée dans un merdier* invivable ? "

(D'après DH Thoreau qui écrivait "planète"...)

 

"Il nous faut créer une démocratie conforme aux marchés."

(A. Merkel -2011)

 

 

« Si le climat était une banque,

les pays occidentaux l'auraient déjà sauvé »

Discours d'Hugo Chávez

 

 Le Mal au nom du bien,

une des plus vieilles histoires du monde...

(Ds un bouquin...)

 

"Se réclamer d'une religion dispense-t-il de toute morale ?"

(Amin Maalouf, sur Fr. Inter)

 

"Dans une crèche,
les bébés considérés comme leaders
sont les plus gentils"
(H. Montagner)

 

 

"Quand l'eau est pure,

je lave ma tête.

Quand l'eau est trouble,

je lave mes pieds"

 (Wang Shu) 

 

"Quelle est donc cette nostalgie

qui réarme partout les monstres oubliés ?

Et ce siècle tout neuf, comment le peupler

autrement que de tous nos regrets ?"

Doris Evans

 

"Sonne les cloches qui peuvent encore sonner.

Oublies ton offrande parfaite.

Il y a une fissure en toute chose.

C'est par là que pénètre la lumière."

(Dans la dernière chanson de Léonard Cohen,)

 

 

"Le roi est nu !"

cria l'enfant.

(Hans Cristian Andersen)

  

"Que faire de sa soif, dans un pays sans eau ?

De la fierté, si toutefois le peuple en est capable"

(Henri Michaux- Poteaux d'angle) 

 

"Tu ne te conformera point

à ce monde qui t'entoure."

(Commandement mnémmonite) 

 

 

"je ne sais pas quelles armes seront utilisées

pour la troisième guerre mondiale, si elle a lieu.

Mais la quatrième se réglera à coups de massue."

(A. Einstein)

 

 

"Tout

dépend

de tout le reste." 

(Bouddha) 

 

"A la vie, on emprunte même les os"

(Pablo Neruda)

 

"Ca n'est pas radical d'essayer de sauver les derniers 5% de nos forêts.

Ce qui est radical, c'est d'en avoir coupé 95%."

(D. Mc Gwan, à Durban)

 

Partout, dans le droit des peuples,

existe le mot "pays"

Nulle part le mot "planète"

(ds un mail)

 

Assise dans le fossé,

elle mâche un brin d'herbe 

et regarde passer mes wagons de projets.

Sa manière de vivre...

le nom le plus secret de l'amour ! 

(Marie-1996)

 

"Entre être libre, ou rester calme,

il faut choisir"

(Thucydide - Ve S av JC) 

 

T'es loin d'êt' con,

mais y'a des fois où tu t'en rapproche...

(...Un ami !)

 

"Chaque mois, l'allumette se rapproche de la mèche..."

(J.Stiglitz. le triomphe de la cupidité - 2010)

 

C'était du temps où les mots

étaient du côté des choses...

 (M. Genevoix- En parlant de la guerre 14-18)


Mon métier, c'était vétérinaire,

Du moins je préfère le croire.

J’ai perdu  les enthousiasmes et les protections de mon métier,

Accessible à tout, je suis enfin libre.

  (Note - Mars 2001, à la retraite)

 

Tous les jours...

 

 

 

 

 

 

"Nous nommons notre régime Démocratie

car l’état s’y gouverne en fonction non pas d’un petit nombre,

mais de la majorité »

(Thucydide, II, 37)

 

"Ce qu'il y a d'encombrant dans la Morale,

c'est que c'est toujours la Morale des autres"

(Léo Ferré) 

 

"J'aime aller au marché

pour contempler toutes ces choses

dont je peux me passer."

(Socrate par Kornfield)

 

Certains préfèrent

le parfum de la rose à l'odeur du chou,

Ils pensent que sa soupe est meilleure...

(?)

 

 "Le bonheur ?...

Il vient souvent sonner à ta porte.

Seulement  voilà, toi t'es parti en visite,

dans tes projets, tes rêves,

tes peurs, tes illusions..."

(Marie -1998)